15 mai 2013

Le chœur des femmes, Martin Winckler (Folio)

choeur_des_femmesCe livre possède une longue liste de défauts : personnages manichéens (gentil généraliste opposé aux méchants spécialistes inattentifs aux patients) ; héroïne hautaine et surdiplômée qui se transforme en une semaine en une praticienne aimable et respectueuse (crédible !) ; vision excessive voire déformée du monde médical (on finirait par penser qu’il n’existe que trois bons médecins en France : Sachs, le héros et un de ses amis);  fin « cul-cul la praline » à la limite du grotesque.

J’ai pourtant pris plaisir à le lire et l’ai d’ailleurs fini rapidement. Malgré ses nombreux excès, on le sent écrit par un auteur sincère, renseigné et amoureux des femmes. Il met le doigt sur des disfonctionnements réels du monde médical : difficulté d’accès aux soins pour les publics moins favorisés, jugement moraux réactionnaires nuisant au respect des patients comme aux prescriptions, esprit de corps du monde médical en cas de faute professionnelle, relations malsaines entre praticiens et laboratoires. On sent chez cet auteur l’envie de déclencher une prise de conscience. Réussira-t-il à atteindre son but avec un point de vue si peu nuancé ?J’en doute.

 Sympathique mais très difficile à recommander.

Posté par liverty à 19:12 - - Commentaires [1] - Permalien [#]