26 septembre 2017

Étrange suicide dans une fiat rouge à faible kilométrage* (L.C. TYler, 272 p)

etrange_suicide

Le démarrage très prometteur, riche de répliques savoureuses et d’humour vachard, s’essouffle malheureusement assez vite : l’intrigue manque un peu de peps ; les deux personnages principaux en font des tonnes et finissent par faire tomber l’humour à plat. 

A cheval entre le polar et le « roman d’humour », cet ouvrage paye peut-être la note de cette absence de choix. 

Posté par liverty à 08:07 - - Commentaires [2] - Permalien [#]