30 août 2012

Les mains de Bianca (nouvelle – 10 pages) Théodore Sturgeon – ed. Omnibus

 Une nouvelle sans égale à mes yeux, concise et puissante.

Ecrite en trois heures par Théodore Sturgeon qui cherchait à se libérer de ce texte qui l’obnubilait, il n’a pu la faire paraître qu’au bout de 8 ans car elle horrifiait les critiques des magazines auxquels il l’avait envoyé. La nouvelle est un genre littéraire difficile, et Théodore Sturgeon montre là à quel point il est un grand auteur. On ne peut parler de ce texte court de 10 pages sans en dévoiler l’intrigue, je n’en dit pas plus.

 Extrait : Et ce fut là que pour la première fois elles se mirent réellement à l’observer avec attention. Il le ressentit jusqu’au tréfonds de son cœur ensorcelé. Les mains continuaient de se frotter l’une à l’autre, et cependant elles étaient parfaitement consciente de sa présence, elles percevaient son désir.

Posté par liverty à 07:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]