01 septembre 2012

Au-delà du mal*, Shane Stevens (Sonatine, 757 pages)

au_dela_du_mal_2Un  roman qui n’est pas sans rappeler « Les racines du mal » de Maurice G. Dantec. On suit le parcours d’un tueur en série et la chasse à l’homme qui l’accompagne. Le tueur n’est pas déplaisant et l’auteur réussit à nous faire découvrir de l’intérieur la logique qui l’anime. Le style fluide et les personnages secondaires intéressants rendent la lecture plaisante,  avec quelques longueurs. Rien de vraiment nouveau, toutefois, surtout pour ceux qui ont déjà lu Dantec, ce qui est injuste pour ce livre, beaucoup plus ancien (1968) que les Racines du Mal (1998) et qui ne doit sa parution française tardive qu’à des problèmes éditoriaux.

 Extrait : En septembre, Sara acheta un fouet, expliquant au marchand qu’elle comptait bientôt faire l’acquisition d’un cheval. L’homme lui dit qu’elle devrait peut-être d’abord acheter le cheval, mais Sara se contenta du fouet.

  

Posté par liverty à 11:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]