25 mars 2014

Nœuds et dénouements*, Annie Proulx (éd.Grasset 476p)

noeuds_et_d_nouements

Le charme indéniable du héros, homme brisé se reconstruisant pas à pas sur la terre de ses ancêtres, ainsi que les belles descriptions de l’ambiance de Terre-Neuve n’ont pas suffit à contrebalancer les nombreuses longueurs du récit. Météo, repas et conversations sont décrits avec un si grand luxe de détails que l’on a le sentiment d’assister aux événements en temps réel ; jusqu’à ce qu’une soudaine ellipse du récit nous entraîne un peu plus loin. 

La réflexion sous-jacente sur l’opposition entre mode de vie à l’ancienne et modernité forme un des points intéressants du livre, cependant le dénouement m’a semblé bien trop long à atteindre.  Réservé aux (bons) lecteurs plus amateurs d’ambiance que de rythme.

Posté par liverty à 12:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]