08 septembre 2012

Trois chevaux*, Erri de Luca. (Folio 139 p )

3_chevaux Très belle écriture pour ce récit court  mais qui manque de fond. C’est plus un voyage qu’un récit, on se laisse porter par la rondeur des phrases, les senteurs, les pulsions. L’histoire elle-même, la  rencontre entre un homme et une femme aux parcours singuliers, peut sembler peu crédible.

 Extrait : « Il y a des créatures destinées les unes aux autres qui n’arrivent jamais à se rencontrer et qui se résignent à aimer une autre personne pour raccommoder l’absence. Elles sont sages. Moi, à vingt ans, j’ignore les étreintes et je décide d’attendre. J’attends la créature qui m’est attribuée. Je suis attentif, j’apprends à parcourir en un instant les visages d’une foule. »

Posté par liverty à 11:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]