15 novembre 2012

L’érotisme selon Pierre Louÿs

Je n’avais pas encore eu l’occasion de rendre hommage à Pierre Louÿs, premier auteur que je souhaitais faire figurer dans la rubrique « D’un érotisme débridé ».  Il est temps de réparer cette injustice en parlant de ces deux excellents ouvrages : 

aventures_roi_pausoleLes aventures du roi Pausole*** (Flammarion, 200 pages environ)

Pausole est un roi paisible vivant au cœur d’un harem de 366 femmes qu’il satisfait équitablement au rythme d’une par jour. Il est amené à quitter son palais pour partir à la rechercher de sa fille, fraîchement enlevée par une belle danseuse.

 Eloge de la sensualité et du plaisir, ce conte subversif et érotique dégage une grande gaité, une gourmandise et une joie de vivre pleine de charme.

  aphrodite

Aphrodite** *(Albin Michel 261 p)

 Chrysis, femme magnifique, mène dans la Grèce antique une vie de courtisane librement choisie.  Le beau Démétrios, l’amant de la reine, s’éprend d’elle. Mais elle réclame pour prix de ses faveurs un lourd tribut : trois crimes pour lui prouver son amour.

 Moins léger que Les aventures du roi Pausole, cette très belle histoire de deux désirs qui se croisent interroge sur les sources du désir et de l’amour.

Ces deux romans méritent d’être salués pour leur sensualité débarrassée de tout héritage judéo-chrétien. Pierre Louÿs n’est pas un auteur nous montrant le vice afin de conclure hypocritement par une morale pleine de vertu. Ses personnages ne cherchent ni excuses, ni justifications, ils suivent leur chemin avec l’ardeur de ceux qui l’ont librement choisi. Il revient ainsi aux sources de l’amour païen dans une sexualité décomplexée, joyeuse et pleine de vie.  Je déconseille fortement par contre « Les trois filles de leur mère » du même auteur, franchement vulgaire. 

Posté par liverty à 07:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]