05 août 2014

La Vie en sourdine** de David Lodge (éd. Rivages, 458 p)

vie_en_sourdine

Peu d'action et pourtant du charme dans cette narration détaillée de la vie ordinaire d’un  retraité universitaire. Vacuité de la vie d’inactif, vieillesse du père qu’il faut accompagner, et surtout la surdité qui s’installe et, doucement, isole. 

Fort agréablement écrit, ce livre à consonance autobiographique décrit parfaitement les affres du déclin et de  l'avancée en âge. Il sensibilise intelligemment à ce handicap, discret mais irrémédiable, pouvant provoquer une exclusion définitive de la vie sociale. 

 Pour les bons lecteurs prêts à se laisser porter tranquillement par un roman.

Posté par liverty à 07:51 - - Commentaires [1] - Permalien [#]