12 septembre 2012

L’analyste – John Katzenbach (Poche) Grand Prix de littérature policière 2004

Un thriller connu et réputé qui m’a laissé de marbre. L’intrigue de départ était prometteuse : un psychanalyste à New York reçoit une lettre mystérieuse. Si il ne trouve pas dans les 15 jours qui se cache derrière le nom de l’auteur de la lettre, il lui faudra se suicider... ou voir les membres de sa famille vont mourir un par un...

Résultat :  long, très long, sans nuances. La deuxième partie, dans laquelle le psychanalyste utilise ses connaissances pour inverser les rôles, aurait pu réveiller un lecteur rendu léthargique, malheureusement elle est complètement tirée par les cheveux.

A la limite du risible. 

Posté par liverty à 07:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]