30 octobre 2015

Betty*, Arnaldur Indridason (Points, 237 p)

betty

Cette reprise modernisée de la très classique histoire « Le facteur sonne toujours deux fois » risque de décevoir les fans : ne s’y retrouvent ni l’habituel enquêteur Erlendur, ni la peinture en filigrane de la société islandaise à laquelle l’auteur nous avait habitué.

La présentation de l’intrigue dès les premières pages n’aide pas non plus ce roman à décoller malgré une surprise de taille bienvenue en milieu d’ouvrage.

Posté par liverty à 07:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


02 septembre 2012

L’homme du Lac**, Arnaldur Indridason (Points, 405 pages)

l_homme_du_lac Polar islandais mené par le commissaire Erlendur Sveinsson, personnage repris régulièrement par l’auteur et qui rappelle un peu l’inspecteur Wallander d’Henning Mankell.  L’enquête, bien menée, remonte dans les années 60 et fait découvrir une période historique intéressante : l’Allemagne de l’Est sous la Stasi.  Deux narrateurs alternent : le commissaire (pour le présent) et un étudiant islandais (pour le passé), attachants tous les deux. Que dire d’autre ? C’est d’une lecture agréable, même si l’ambiance islandaise qui sert de toile de fond est aussi morose que la vie familiale de l’inspecteur.

  

 

Posté par liverty à 18:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]