02 mai 2014

La mort du Roi Tsongor***, Laurent Gaudé (livre de poche, 219 p)

mort_roi_tsongorTsongor, grand souverain africain, dirige un royaume conquis après de longues années de guerre. La veille du mariage de sa fille, un ami d’enfance de celle-ci surgit pour exiger sa main. Le roi doit trancher entre les deux prétendants. 

Ce roman théâtralisé, aux phrases courtes et hachées, emprunte sans scrupules à tous les horizons (histoire d’Hérode, guerre de Troie, jardins de Babylone, armée enterrée, amazones) pour créer un conte à portée universelle sur la conquête et la guerre. 

Le style, tout comme cette prétention à l’universalité, pourra irriter légitimement certains lecteurs. Pour moi cela a fonctionné, j’ai beaucoup aimé. 

Cette fable africaine m’a remémorée les rois Zoulous Shaka et Digane (cf l’Alliance de Michener). Rythmée par d’incessantes batailles, elle forme une réflexion sur le pouvoir et sur le sacrifice, sur la honte et la rédemption, sur l'exil. Elle n’enjolive pas les héros. En renvoyant tous les personnages à leur nature profonde, à leur propre bestialité, elle offre une représentation réussie de l’aspect barbare de l'humanité toute entière. 

Beaucoup de talent et une belle réussite. 

Posté par liverty à 09:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


30 septembre 2012

Le soleil des Scorta*** Laurent Gaudé (Actes Sud 246 p - Prix Goncourt 2004)

le_soleil_des_scortaGoncourt mérité pour ce beau livre, âpre, puissant.

Sous le soleil brûlant du sud de l’Italie, sur une terre desséchée et pauvre, le destin d’une lignée maudite suivie de génération en génération, la famille Scorta. Histoire intemporelle d’une famille qui cherche à échapper à son destin miséreux et à ce soleil destructeur. Histoire de vengeance et d’amour, de solidarité et de transmission familiale. Cette belle écriture nous fait redécouvrir au fil des pages toute la saveur de la vie.

 Extrait : Longtemps, l’odeur chaude et puissante du laurier grillé resta, pour eux, l’odeur du bonheur.

 

Posté par liverty à 11:08 - - Commentaires [2] - Permalien [#]