29 mai 2014

Les déferlantes, Claudie Gallay

Je n’ai pas eu la patience de dépasser la 60ème page tant les clichés abondent. L’auteur a visiblement décidé de faire passer la Hague pour un ramassis d’arriérés, de marginaux et de péquenots. On a même droit à la maison hantée, tout y est !

Les descriptions marines, qui se veulent poétiques, sont pathétiques (j’ai fini par regretter Susan Fletcher avec laquelle je m’étais pourtant bien ennuyée), et on peut se demander si l’auteur a véritablement visité la région tant la beauté des lieux est mal rendue. 

Si vous voulez vous imprégner de l’atmosphère du Cotentin je vous conseille plutôt les superbes livres des Editions Big Red One, aux photos magnifiques : « Lumières Marines du Cotentin » ou bien « Vol au-dessus du littoral du Cotentin ». 

A oublier.

Posté par liverty à 18:28 - - Commentaires [1] - Permalien [#]