02 septembre 2012

99 francs **, Frédéric Beidbeder (Grasset)

99_francs_2Critique féroce (et drôle) de la publicité et de ses dérives. L’auteur est lui-même issu de ce milieu dans lequel il a travaillé 10 ans, et il met en cause l’influence néfaste de la publicité sur la société. Sans être totalement autobiographique, le récit semble très proche du vécu de l’auteur, et les réflexions qui en ressortent sont intéressantes.

Cela aurait pu vraiment  être un bon bouquin, mais l’auto-apitoiement du héros agace, et le final délirant saborde le livre. Une impression mitigée au final. Dommage !  Le début promettait beaucoup.

 Extrait : « Je suis publicitaire : eh oui, je pollue l’univers. Je suis le type qui vous vend de la merde. Qui vous fait rêver de ces choses que vous n’aurez jamais. Ciel toujours bleu, nana jamais moches, un bonheur parfait, retouché sur Photoshop. Images léchées, musiques dans le vent. Quand, à forces d’économies, vous réussirez à vous payer la bagnole de vos rêves, celle que j’ai shooté dans ma dernière campagne, je l’aurai déjà démodée. »

Posté par liverty à 09:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]