03 avril 2014

Demain une oasis***, Ayerdhal (Au diable Vauvert, 245 p, Grand prix de l’imaginaire 1993)

demain_une_oasis

Plus que de la SF, ce texte est une extrapolation du devenir de l’Afrique dans le cadre du réchauffement climatique que ce continent subit en première ligne ;  un pamphlet virulent contre la bonne conscience des Etats du Nord, capables de dépenser des milliards dans des technologies inutiles quand si peu d’argent, comparativement,  suffirait à rendre certains endroits du globe vivables.

Animé d’une colère légitime, Ayerdhal justifie clairement le terrorisme humanitaire et laisse peu de place à la discussion. Cet aspect engagé et quelque peu maladroit pourra hérisser le poil de certains lecteurs. Cependant un des buts du livre est atteint : attirer l’attention sur notre avenir commun. 

Oui, nous aurons demain le monde que nous avons mérité et c’est tout simplement effrayant quand on s’y penche de plus près ;  voilà ce qu’il vient nous rappeler.

 « C’est dans ces moments que je vous maudis tous, pas parce que vous n’avez jamais levé un doigt,  mais parce que le désert n’existe que de votre luxe et de votre puissance. »

Posté par liverty à 07:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]