28 septembre 2016

Comme dieu le veut**** Nicolo Ammaniti ( Livre de poche, 531 p)

comme_dieu

Difficile de croire que la volonté divine se cache derrière le destin de ces exclus du consumérisme italien…

Cette histoire d’une grande puissance démarre dans une veine de «  roman social américain » pour se transformer rapidement. 

En quoi ? Critique sociale, tragédie, bouffonnerie ?

Tout cela ensemble,  car on rit souvent à la lecture de cette dérive effrayante décapée par un humour grinçant ;  on s’inquiète pour l’affreux Rino Zena, alcoolique et pro-nazi ;  on pleure d’un œil sur le sort du malheureux Quattro Formaggi tout en le maudissant de l’autre. Et on regarde Cristiano, cet enfant, nous donner une vraie leçon d’amour comme une leçon de vie. 

Magistral ! 

Posté par liverty à 08:03 - - Commentaires [2] - Permalien [#]