pouvoir_du_chien

Classique de la littérature américaine, Le pouvoir du chien nous plonge dans la vie de vachers du Montana des années 1920.

Cette ambiance "Western" très bien rendue sert de décor à la construction d’un thriller psychologique maîtrisé sur le thème de l’homosexualité refoulée, sujet tout à fait tabou à l’époque.

Ces qualités n’ont cependant pas équilibré, de mon point de vue, la lenteur de la mise en place et la prévisibilité du dénouement, je m’y suis souvent ennuyée. Remis dans le contexte de l’époque, il est facile de comprendre pourquoi il a fasciné et je regrette d’être un peu « passée à côté ».