25 novembre 2016

Impérium (Tome 1)***, Conspirata*** (Tome 2), Robert Harris (éd. Pocket)

Imp_rium

conspirata

Cette biographie romancée de la vie de Cicéron est si moderne qu’elle efface les deux mille ans d’histoire situés entre-deux. A l’aube de la disparition d’un des premiers systèmes démocratiques du monde, les intrigues semblent pouvoir se juxtaposer au monde politique actuel sans heurts. 

Le personnage de Cicéron s’y révèle poignant.

Homme d’origine modeste et de faible constitution, son profond désir d’évoluer, son génie politique, ses défauts aussi, en font un personnage auquel on s’attache profondément. Les risques qu’il prend comme les compromissions auxquelles il est amené à se soumettre redorent le blason du monde politique en montrant l’importance des enjeux et la dureté de la lutte entre ces grands fauves. César s’y révèle également comme un animal politique d’exception. 

Seul mais réel défaut de ces ouvrages : les descriptions très détaillée des événements, dont les plaidoiries de la carrière d’avocat de Cicéron, seront un vrai frein à l’entrée des lecteurs dans le roman.

Deux ouvrages véritablement fascinants à réserver aux lecteurs aguerris et bons amateurs d’Histoire. 

Posté par liverty à 13:15 - - Commentaires [2] - Permalien [#]